lundi 29 octobre 2012

Rokia


Voilà,
Rokia Traoré donne à la radio un très émouvant entretien où elle parle non seulement de son travail mais évoque aussi son incompréhension concernant ce qu'il se passe en ce moment dans son pays le Mali. "Je ne comprends pas ce que veulent les gens de mon pays" dit-elle. Mais la question ne vaut-elle pas aussi pour ceux qui vivent ici en France ? Je me souviens la première fois où je l'ai entendue. C'était lors d'un festival de théâtre en plein air à Lanester, plus précisément à Kerhervy sur les bords de la rivière Blavet juste en face d'un cimetière de bateaux. La nuit tombait, les techniciens d'une troupe africaine installaient leur décor. Les enceintes diffusaient les chansons de son premier album. J'étais saisi par la beauté de cette voix. Voilà, il y avait la mer en face, le soleil couchant, la douceur de l'été et cette voix qui soudain transformait ce petit bout de Bretagne en un morceau de terre africaine.

3 commentaires:

  1. Je ne la connaissais pas du tout. Voix et propos profonds, puissants, émouvants, oui.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Delicado texto-foto, describes también la escena que logras convertirlo en una foto.
    Un saludo, Angel

    RépondreSupprimer
  3. Moi non plus, je ne connaissais pas du tout, mais c'est vraiment de la bonne musique.
    Saluts

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir