lundi 8 octobre 2012

Vente détail

Devanture Bd Longchamp à Marseille (2000)
Voilà,
parfois une sorte de sidération me saisit lorsque je m’attarde devant une façade ou à un coin de rue. Ainsi de cette vitrine, aperçue, un matin, à Marseille, alors que je regagnais la gare St Charles pour y prendre un train. Elle suscita une sorte de nostalgie pour un temps qui avait existé sans ma présence, au point que j'en conçus presque le regret de n'y être pas né. Cette modeste devanture avec sa banalité quotidienne et son absence d’événement exigeait malgré tout de survivre. Aujourd’hui je pense à Jacques qui, lorsque ce cliché fut pris, était encore de ce monde, pouvait marcher, sortir et passer devant ce magasin pour se rendre à ce restaurant où je l'avais une fois accompagné.

2 commentaires:

  1. Maravillosa foto. ☺
    Un saludo: Angel

    RépondreSupprimer
  2. Irrésistible sidération, reflets lumineux de seins déplacés. Une soirée pluvieuse sans doute. Souvenirs.
    Belle journée Kwarkito

    RépondreSupprimer