jeudi 6 août 2015

Le quatrième envoi de Pierre

Voilà,
en fait Pierre a été très rapide à répondre aux propositions que je lui ai faites. Je lui ai suggéré d'en faire autant avec ses photos, mais pour le moment je n'en ai légendées que deux. Oui je crois vraiment que j'ai un problème avec les mots. Ils ne viennent pas facilement à la pensée dont ils sont trop souvent qu'une sorte d'anamorphose.



"Hors champ, un homme âgé. Il porte une casquette claire, des lunettes de soleil, des Rayban à grosses montures, un pull en laine bleue sur une chemisette à petit carreaux ; sa braguette est ouverte. Appuyé sur son déambulateur, Il regarde son fils qui regarde la mer. Sa vue est trouble, le temps calme. Il voudrait poser la main sur l’épaule de son fils. Quelque chose l’en empêche. Il ne sait pas quoi. Il n’a jamais su…" (Pierre Carrive)

1 commentaire:

  1. Les envois 3 et 4 sont si subtils...ta photo sert de prétexte à une histoire extérieure à elle mais reliée quand même.
    Très émouvant ce "il n'a jamais su..."
    Merci à vous deux.

    RépondreSupprimer