mardi 18 août 2015

Le Guetteur


Voilà,
Benjamin Grolleau ne peut s'empêcher de revenir de temps en temps sous cette fenêtre, juste pour l'apercevoir. Certaines fois elle est là, d'autres non. Mais il y a souvent cette blonde dont il ne sait d'où elle sort. C'est elle qui désormais s'assied sur la chaise où il avait coutume de prendre place (c'est fou comme on se fabrique des habitudes). Il ne l'a jamais vue parmi ses copines lorsqu'ils étaient plus ou moins ensemble. Un soir alors qu'il était venu lui rendre visite, au moment où il lui avait parlé à l'interphone, elle avait gueulé "casse toi sale connard, vas retrouver ta poufiasse". Et elle n'avait pas tardé à balancer par cette fenêtre ses affaires entassées dans un sac poubelle. Il les avait retrouvées toutes lacérées et déchirées, et son téléphone fracassé. Il ne faut jamais, quand on est un peu volage, oublier son portable chez une copine jalouse. Il se demande si cette blonde et elle sont ensemble. Tout est possible bien sûr, et il a bien l'impression que oui. Pourtant elle faisait des pipes extraordinaires. Et vraiment elle avait l'air d'aimer ça. Un mec n'aurait pas mieux fait. Il en garde un souvenir ému. En plus vers la fin, comme elle avait décidé d'arrêter de fumer et qu'elle faisait une considérable consommation de nicorettes à la menthe, ça lui picotait légèrement le gland, quand elle le prenait dans sa bouche. C'était rafraîchissant et ça prolongeait le plaisir qu'elle lui prodiguait. "J'ai tiré le Grolleau" plaisantait-elle parfois après qu'ils aient fait l'amour. Oui c'était bien. Qu'est-ce qu'il avait eu besoin d'aller fourrer sa queue ailleurs. Tout ça pour un peu d'exotisme, peau douce et sombre, âcres senteurs. Maintenant, il est là, dans la nuit chaude, allumant clopes sur clopes, à mater comme un con, à se demander si son ex n'a pas viré de bord. La petite robe noire qu'elle porte ce soir lui rappelle tant de souvenirs qu'il sent monter les larmes. Putain, manquerait plus que ça, qu'il se mette à pleurer maintenant. Ah et puis son dealer qui ne rappelle pas !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir