samedi 8 août 2015

Dans le vague


Voilà,
"let me renew myself in the the midst of all the things of the world which cannot be connected". C'est Léonard Cohen qui écrit ça quelque part je ne sais plus où. Je m'y efforce, mais j'ai du mal à me concentrer. Je commence une action, je passe à autre chose et puis je m'égare. Le regard flotte. Je m'absente. Je ne suis ni là, ni ailleurs. Indifférent à ce qui m'entoure. Je ne trouve pas ça désagréable. Je vagabonde, je vagalame c'est tout. Je n'ai plus besoin de parler. Et la journée s'écoule sans que je n'ai fait grand chose. Parfois, entre pupille et conscience, des mondes flottent.

2 commentaires:

  1. le vague s'est emparée de toi comme un brouhaha silencieux
    tu vagalames.... mais reste connecté et écoute cohen !
    tu ne peins pas ? une toile et des couleurs, cohen ou chris Rea, mes remèdes à moi !!!!
    ton ami écrit bien et nous emporte vers des histoires à se raconter aidés par ton image
    mais toi aussi tu écris bien, je te l'ai dit souvent !
    kwarkito ??

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir