jeudi 20 août 2015

À l'abandon


Voilà,
il y a des larmes dans les choses, disait Virgile.
Je me souviens avoir éprouvé une certaine mélancolie à la vue de ce bout de jardin abandonné

2 commentaires:

  1. La mémoire des lieux de strate en strate, si nous pouvions y avoir accès.

    RépondreSupprimer
  2. Faded hopes, I guess. Very evocative...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir