mardi 7 juillet 2015

Le beau dimanche



Voilà,
Parmi toutes ces mines préoccupées et parfois même accablées – alors que la journée commence à peine –, affleure le souvenir d'un beau dimanche et d'une vague rêverie au pied d'un grand arbre, et aussi la sensation de vivre un temps de paix bien précaire. À la radio il me semble que l'on ne parle plus que de soubresauts et de convulsions. Et moi-même je ne me sens pas très bien :-)

3 commentaires:

  1. rien ne vaut l'ombre d'un grand arbre pour se ressourcer

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'était un beau dimanche, et la rêverie sur la lagune imaginaire une belle fin de dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique ta photo: même si c'est faux, une impression de fraîcheur et de paix. Ces moments où l'on entend que le chouiiiiit des feuilles.

    RépondreSupprimer