dimanche 23 mars 2014

Matin pâle


Voilà,
au moins Retourdecampagne et Retourdemanœuvres, peuvent-ils, malgré leurs différences, se parler de façon intelligible, fraternellement, avec tendresse et amitié. Et c'est comme s'ils suivaient ce chemin côte à côte dans la pâle clarté du matin qui dissipe les songes ténébreux d'une nuit griffée de questions.

4 commentaires:

  1. il suffit de passer le tunnel de verdure, là-bas, au bout du chemin
    pour effacer les griffures de la nuit

    RépondreSupprimer
  2. Le chemin
    Ce chemin
    N'est pas une solitude perpétuelle hein toi ?
    Toi qui vas survenir,
    Toi non cette image
    Mais qui suivras
    Toi nos deux griffures de la nuit dernière,
    Si différentes ou si les mêmes
    Que nous rions -
    Que l'image suivante
    Suivra.

    RépondreSupprimer
  3. Beautiful... A road for walking.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir