mercredi 23 octobre 2013

Plastique noir encore

  

Voilà,
il y a les plis les froissements le jeu de la lumière sur le noir du plastique emballant des objets ou des produits alimentaires dans les supermarchés. Je suis intrigué par ça. Ces effets de surface sont un pur produit de notre époque, qui est la civilisation du pétrole et de ses dérivés. Et puis je trouve curieux ce noir qui devient blanc en certains endroits. Le noir quand il est photographié en noir et blanc est-il plus ou moins noir que le noir pris en couleur ? Je ne sais pas quand le noir n'est plus vraiment noir. Est ce que le gris est du "noir clair" comme dit Beckett ou du blanc foncé ? 

2 commentaires:

  1. Tes photos, si artistiques, me font penser à certains tableaux de Pierre Soulages.
    Noir/blanc/ gris....ce conseil de Gauguin: « Rejetez le noir et ce mélange de noir et blanc qu’on nomme gris. Rien n’est noir, rien n’est gris » . Bon, mais quel nom donner alors à ces perceptions d' entre-deux?

    RépondreSupprimer
  2. oui d'ailleurs les titres de certaines publications qu'on peut trouver dans le libellé "abstraites" sont sans ambiguité concernant la référence à Soulages. Je ne connaissais pas cette phrase de Gauguin. Mais bon il a tort quand il dit que rien n'est noir, il y a des fourmis de coléoptères des araignées bien noires... Mais ce qui est vraiment étrange c'est cette façon que le noir a de prendre la lumière alors que par définition le noir absorbe les couleurs...

    RépondreSupprimer