vendredi 4 octobre 2013

Passant, avenue du Maine


Voilà,
 comme cette ombre il n'aura fait que passer 
croyant encore durer lors même qu'il n'était déjà plus 

3 commentaires:

  1. Les ombres ont à peine commencé de naître qu'elles ont déjà disparu, c'est vrai !
    Sauf les ombres chinoises entretenues par des doigts habiles :-)

    RépondreSupprimer
  2. and yet he seems so much more significant in shadow than in body. this is a beautiful shot, arnaud.

    xo
    erin

    RépondreSupprimer
  3. Une fort belle photo qui évoque à merveille la météo banale - dit-on - qui nous enveloppe et nous imprègne ces jours-ci où la pluie et la lumière s'entremêlent à loisir.

    RépondreSupprimer