mardi 21 mai 2019

Et le matin comme le soir...


Voilà,
"et le matin comme le soir et dans les rêves de la nuit, s'activait dans cette rue une circulation toujours dense, qui vue d'en haut se présentait comme un mélange inextricable, et sans cesse renouvelé, de silhouettes humaines déformées et de toits de véhicules de toutes sortes, d'où s'élevait un autre mélange encore plus sauvage, fait de bruit, de poussière et d'odeurs, et tout cela était happé et traversé par une puissante lumière sans cesse dispersée, emportée, puis aussitôt frénétiquement rapportée par cette multitude d'objets, de sorte qu'elle avait pour l’œil envouté l'aspect précis d'une cloche de verre recouvrant toute la rue et qu'une force brutale eût, à chaque instant, fait voler en éclats". (Franz Kafka in "Amerika")

6 commentaires:

  1. Wow---- you captured Kafka's words in that picture perfectly!

    RépondreSupprimer
  2. Texte et photomontage se renvoient l'un à l'autre de la plus forte des manières.

    RépondreSupprimer
  3. Visionnaire, cet homme...Le résultat a dépassé le Maître. Notre monde consumériste,est en train de transformer tout de sale manière, entrainant l'homme dans son tourbillon;


    Je découvre ton blog. Beau travail .
    Bravo.
    Amitiés.
    Roger

    RépondreSupprimer
  4. ¡Qué buena imagen! La idea quiere lo ilimitado y
    esta fotografía casi lo logra.
    Abrazos.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir