lundi 2 novembre 2015

Ce Manque


Voilà,
il y avait eu en cette fin d'après-midi la terrible et soudaine pesanteur du manque après quelques jours de répit. Cette absence au corps qui prenait la place, tant de place et bien sûr l'ombre portée des semaines accablantes et confuses qui avaient précédé. Bien sûr aussi la joie et le sourire de celle qui marchait tout près de moi et qui était comme une récompense. Je songeais "c'est dans ce sourire qu'il me faut puiser la force, c'est pour ce sourire et ces moments qu'il ne faut pas faillir et faire bonne figure". 

4 commentaires:

  1. quand on a la chance d'avoir un sourire près de soi, c'est comme un soleil
    qui fait chaud dedans, chasse la grisaille et les momoches (j'ai inventé ce mot ! j'espère qu'il te "parle")
    j'aime bien le flâner qui s'affiche !!!
    je te souhaite de belles lumières toute la semaine

    RépondreSupprimer
  2. Parfois, le ciel manque de tout. Et l'automne s'attarde dans un soleil.
    Amitié

    RépondreSupprimer
  3. Marty says it well--- as translated by google--- I wish you beautiful lights all week. A fine image.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir