jeudi 26 novembre 2015

Rue Saint André des Arts


Voilà,
Hier devant le cinéma Saint André des Arts, où j´ai vu dans ma jeunesse tant de films d'art et d'essai comme on disait disait autrefois, j'ai réalisé qu'il me semblait avoir toujours connu cette boutique. J'en ai profité pour faire un autoportrait dans la boule. Lorsque je suis dans les parages, je me sens relié à mon passé, à mon histoire. J'ai tellement flâné dans ces rues dès que j'ai habité à Paris à l'âge de 14 ans, et quand j'avais vingt ans, c'était encore le quartier à la mode. Mes premiers disques je les ai achetés dans le coin, j'ai découvert l'art contemporain dans les galeries de la rue de Seine, rue Dauphine et rue Mazarine. A l'heure où j'écris ces lignes je réalise aussi que c'est ici, au Saint André des Arts que je suis allé au printemps 1973 pour la première fois au cinéma avec Agnès. Nous y avions vu "Family Life" de Ken Loach, sur la recommandation de son père. Cela avait été un choc pour moi. Je n'imaginais pas alors qu'on pût réaliser des films faisant à ce point écho à ce que je vivais. Je ne l'ai pas revu depuis. 

3 commentaires:

  1. La facade/devanture du cinéma Saint André des Arts, est restée années 1970, j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. My favorite "art" theater was a tiny one--next to wonderful pizzeria in Berkeley... It was the very early 60's and I was enthralled by these people speaking French, Swedish, and Japanese....

    RépondreSupprimer
  3. C'est le film où le père se jette en voiture depuis son appartement ?

    RépondreSupprimer