vendredi 27 novembre 2015

Fenêtre sur rue, écran du monde


Voilà,
tout juste arrivé dans l'île, j'étais venu profiter de la fraîcheur de ce café où l'on servait aussi à midi des plats copieux et peu onéreux. Tout y était simple et ordinaire, contribuant ainsi à la grâce singulière de ce lieu et de ce moment en dépit de l'étrangeté de l'actualité locale. Fatigué du voyage, mais soulagé d'être là, je songeais cependant à un être aimé parti vers d'autres rivages. 

10 commentaires:

  1. J'aime, j'adore les fenêtres, y compris celles des bars et bien que le symboles n'ont pas ma préférence, il est indéniable qu'elles ouvrent et nous ouvrent si pas sur me monde,sur l'extérieur au moins? Jolie photo en plus.

    RépondreSupprimer
  2. les êtres aimés ne quittent jamais notre coeur et nos pensées ! on les fait voyager ainsi avec nous jusque dans les îles !
    un joli endroit avec la lumière par le fenêtre qui se reflète sur la table !

    RépondreSupprimer
  3. The window, the light--- a very nice balance.

    RépondreSupprimer
  4. Una fotografía muy interesante y original...con un blanco y negro muy bueno, felicidades!!!

    Un abrazo, amigo!!! ;)

    RépondreSupprimer
  5. The simplicity of this picture is lovely. You are never alone. I hope you enjoy your visit to the island.

    RépondreSupprimer
  6. Such a lovely window. You've managed the difficult lighting perfectly.

    RépondreSupprimer
  7. the photo conveys peaceful atmosphere.

    RépondreSupprimer