jeudi 19 novembre 2015

L'Ombre des arbres


Voilà,
le chemin que je prenais parfois certains soirs... Après avoir longé le parc, qui toujours m'évoquait l'ambiance d'un tableau de Delvaux, je pressais le pas. Est-ce que prenant l'ombre des arbres se dessinant sur les murs des pavillons je me fabriquais des souvenirs ? Je ne sais pas. Ils me semblaient si mystérieux alors que j'allais au devant d'un plus grand mystère.

2 commentaires:

  1. les ombres me rappellent les contes ou les branches
    se transformaient en bras et risquaient d'attraper la petite fille que j'étais !

    RépondreSupprimer
  2. The glow of the light, the color of the building, the starkness of the tree and its shadow--- I like it very much. I also love Marty's comment!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir