vendredi 29 novembre 2013

La vérité sur Sancho Pança


Voilà,
"Sancho Pança, qui ne s'en est d'ailleurs jamais vanté, réussit au cours des années, en dévorant des histoires de brigands et des romans de chevalerie pendant les nuits et les veillées, à détourner entièrement de soi son démon. Il fit si bien que celui-ci - qu'il appela plus tard Don Quichotte - se jeta désormais sans frein dans les plus folles aventures : elles ne nuisaient à personne faute d'un objet prédestiné qui aurait dû être précisément Sancho Pança.
Sancho Pança, peut-être mû par un certain sentiment de responsabilité, Sancho Pança, qui était un homme indépendant, suivit calmement Don Quichotte dans ses équipées et en tira jusqu'à son dernier jour une grande et utile distraction" Franz Kafka

6 commentaires:

  1. Génial détournement de la version officielle, je copie et garde ces mots de Kafka, merci! Tu sais d'où ces mots sont extraits?
    Bon weekend, bonnes lectures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut trouver ce texte dans un recueil rassemblant des fragments et intitulé "la muraille de Chine" chez Folio Gallimard

      Supprimer
  2. Il y a beaucoup d'interprétations autour des figures de Sancho Panza et Don quichotte, je ne connaissai pas celle-ci, vraiment géniale.
    Saluts

    RépondreSupprimer