mardi 19 novembre 2013

Tout en flânant

Quai Malaquais Paris 7ème arrondissement
Voilà,
je marchais paisible, dans la ville froide et ensoleillée songeant néanmoins à tout ce qui m'avait été raconté la veille. A ces années d'angoisse de fatigue qu'ensemble ils avaient traversées. Aux moments de découragements qu'ils avaient sûrement connus. Aux ressources qu'au fond d'eux-mêmes il leur avait fallu puiser pour faire face juste pour faire face, et trouver les solutions adéquates, afin de s'organiser, de vivre à peu près normalement quand tout est chaotique. Et puis je me suis laissé distraire par la statue et les grandes femmes. J'ai cadré. Regarder c'est à peu près tout ce dont je suis capable. Et flâner. J'ai aussi appris à passer inaperçu et à faire semblant. On ne sait jamais, ça peut servir. Bon il est possible sinon probable que je ne sois pas totalement dénué de qualités, et même vraisemblable que j'en possède de très singulières, mais je ne sais si comme eux j'aurais été capable d'être à la hauteur de la situation. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir