lundi 4 novembre 2013

Violence conjugale


Voilà
le jour où il lui avait dit "je m'arrangerai toujours pour ne pas laisser de trace" elle était restée sans voix mais elle avait enfin compris 

3 commentaires:

  1. Une histoire qui se répète trop souvent et qui devrait être intolérable.
    Saluts

    RépondreSupprimer
  2. Comprenons-nous souvent trop tard?
    Comment imaginer que l'amour prenne ce chemin - là...celui de la cruauté?

    RépondreSupprimer