jeudi 5 septembre 2013

Alerte rouge

Polarelief (1990)

Voilà,
souvent j'étais hanté par des visions catastrophiques. Mes lectures d'enfance, les bandes dessinées d'E.P. Jacobs, les brochures de Science Fiction éditées par Artima dont le géniteur était si friand, devaient y être pour beaucoup. Les reproduire tenait lieu d'exorcisme. Comme si "représenter" le malheur suffisait à en conjurer la peur à la tenir à distance. J'utilisais le format Polaroïd à l'intérieur desquels je composais des collages pour créer des "Instantanés de souvenir", j'avais déjà le goût de l'oxymore. Je réactualisais de vieilles images. Je passais le temps comme on passe l'éponge.


  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire