vendredi 13 mai 2022

Soir sur la dune

 
Voilà,
je me souviens, ce n'est pas un hasard si je me tiens en retrait, à distance. Je ne fais pas partie de la tribu. Je n'en connais pas tout à fait les rites. Je suis un étranger, là. Je ne suis que de passage. Cette image apparaît comme une image de bonheur, de quiétude, de paix. Les serviettes sèchent, les planches de surf sont suspendues. Mais quelqu'un manque. Cela, la photo ne peut le montrer. Quelqu'un manque à jamais. Je sais qu'il est impossible qu'en ce moment précis, dans ce groupe, quelqu'un ne songe pas, à cet absent qui se tenait autrefois parmi eux. (shared with the weekend in black and white

12 commentaires:

  1. its beautiful...and the missing one' is present in this moment...

    RépondreSupprimer
  2. Il's t'attendaient peux t'être...

    RépondreSupprimer
  3. ...I enjoy not being part of the tribe too.

    RépondreSupprimer
  4. I'm not part of a tribe either, I do my own thing and that's how i like it

    RépondreSupprimer
  5. I like this-- The picture is excellent. The words are even better.

    RépondreSupprimer
  6. Simple at first glance, but powerful evocative image amplified by the dark tonality

    RépondreSupprimer
  7. You definitely captured a shared feeling for me and many others. I feel that the pandemic has spared me a lot of moments like this, though also deprived me of other more satisfactory situations.

    best... mae at maefood.blogspot.com

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires a été activée. Les commentaires ne seront publiés qu'après approbation de l'auteur de ce blog.

Publications les plus consultėes cette année