lundi 16 mars 2020

Ce néant qui peut être autre chose


Voilà,
je ne peux pas passer mon temps à simplement gloser sur l'impéritie teintée de cynisme de nos dirigeants face à la pandémie de Covid19, ou à gamberger sur mes angoisses et celles de quelques un(e)s de mes ami(e)s, ni à m'énerver contre la connerie et l'ignorance de certains de mes contemporains, ni à remâcher les quelques imprudences que j'aurais pu commettre ces derniers temps. Je suis allé me ravitailler chez le boulanger, au supermarché, chez le marchand de légumes, mais bon tout de même il faut manger... Allez, advienne que pourra.
En attendant j'ai retrouvé ce collage d'inspiration plutôt gothique, réalisé il y a trois ou quatre ans, et l'envie m'est venue de l'associer à ce texte relu après avoir vu "Lisbon story" le film de Wenders, où il est inévitablement aussi question de Pessoa. Un peu de littérature, ça fait quand même du bien en ces temps incertains : "Quant à moi qui déteste la vie avec timidité, j'ai peur de la mort avec fascination. Je redoute ce néant qui peut être autre chose, et je crains simultanément ce néant et cet autre chose ; comme s'il pouvait unir en lui le nul et l'horrible, comme si on allait enfermer dans mon cercueil la respiration éternelle d'une âme corporelle, comme si on y torturait de claustration quelque chose d'immortel. L'idée de l'enfer, que seule une âme diabolique a pu inventer, me semble résulter d'une confusion de ce genre, du mélange de deux terreurs différentes, qui se contredisent et se corrompent mutuellement." 
 Fernando Pessoa in "Le Livre de l'Intranquillité"

6 commentaires:

  1. Maybe the head just flies away... I've come to the conclusion that I do not fear death. It's the dying, not death.

    RépondreSupprimer
  2. it just seems that wherever you look there's news stories everywhere about the virus, what about some sense of normality at some point.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, je n'ai jamais vu Lisbon story, un excellent moment pour le visionner.
    Voir l'enfer comme néant + horreur, oui, une réflexion noire mais certaine. Mais bon, ni toi ni moi ne croyons à l'enfer je crois, alors mettons cette intranquillité entre parenthèses.

    RépondreSupprimer
  4. Plaisir de trouver dans ce blog que je découvre des pépites coté images et des " pensées " qui font du bien , quand l'urgence tapes à la porte et que tu te dit que t'es prêt ....y a longtemps et que t'as attendu ....mais pourquoi? --- juste : très juste ! Bravo

    RépondreSupprimer
  5. thank you for linking to tag tuesday -- this is a truly spooky creation. xo

    RépondreSupprimer
  6. Now that is spooky!! Thanks for joining us at Tag Tuesday.
    Pinky

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires a été activée. Les commentaires ne seront publiés qu'après approbation de l'auteur de ce blog.

Publications les plus consultėes cette année