jeudi 1 août 2019

Everybody has got something to hide, except me and my monkey


Voilà,
cette photo je l'ai prise fin juin, rue Raymond Losserand, l'après-midi du dernier samedi du mois. J'étais un peu angoissé à cause de cette sieste, quelques heures auparavant, dans le salon de S. durant laquelle j'avais éprouvé d'étranges sensations physiques, comme souvent ces derniers temps, impression de mort imminente dans un état intermédiaire entre veille et sommeil, sensation que le cœur est sur le point de cesser de battre. 
Sur le chemin du retour j'avais craint de ne pas être prêt à temps pour la première au festival d'Avignon : il me semblait que je serais incapable de tout mémoriser. Et puis, avant de rentrer chez moi j'étais passé par le bureau de tabac de ma rue, un des rares qui n'a pas encore été racheté par un chinois. J'avais aperçu l'homme à la peluche et, après être sorti, j'étais revenu lui demander l'autorisation de le photographier, et il avait accepté.
À l'heure où je publie ces lignes, me voici parti vers d'autres horizons. Avignon s'est achevé. J'ai une petite dépression post spectacle, parce que cette affaire m'aura finalement occupé deux mois et demi, avec cette phase d'apprentissage du texte qui se révéla fort pénible, laborieuse et peu excitante, de sérieux moments de doute, et même d'inquiétude mêlée de déception, sinon de découragement. Finalement tout se sera plutôt bien passé ; la canine provisoire aura tenu tout le mois de juillet,  j'aurais fini par prendre mes marques, et même un certain plaisir à cette affaire. Constaté aussi que j'aimais toujours jouer la comédie au théâtre et que j'avais encore de bonnes dispositions pour cela, et le cerveau pas trop détraqué. J'aurais aussi un peu plus appris sur la nature humaine. Et puis ce séjour avignonnais m'aura en outre permis de perdre trois kilos ce qui n'est pas mal non plus.

9 commentaires:

  1. Postpartum depression when the curtain has come down for the last time... Ah well. Perhaps there will be more comedy. I love the man with his "monkey".

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous donner ainsi de tes nouvelles.
    Moi aussi j'aime cette photo qui raconte toute une histoire..Bon vagabondage.

    RépondreSupprimer
  3. That is quite a great ape. Or course I am referring to the on the left.

    RépondreSupprimer
  4. Une belle tranche de vie !
    Quand tu lui as dit combien il te devait, il t'a payé en monnaie de singe ? ;-)

    Bon Week-end !

    RépondreSupprimer
  5. its a great photo, i really like the humor of it...and the recent memory...

    RépondreSupprimer
  6. The man's face in the reflection made me smile Kwarkito. I think you have a very drole sense of humour yes 😉

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...