mercredi 20 janvier 2016

Nu penché sur un guéridon


Voilà,
j'essaie juste de donner un sens au jour qui vient ou à celui qui va. J'avance en solitaire parce que je ne peux faire autrement. Je me réfugie dans cet incessant travail de transformation des images parce que c'est ce qui me tient – du moins en ai-je l'illusion – à l'abri du monde extérieur tout en ayant la possibilité de communiquer avec lui. C'est ma façon à moi d'aller vers les autres et de m'en protéger à la fois, de me trouver une place dans la communauté des Hommes qui me fait pourtant si peur parfois. Tout me semble si souvent compliqué, les uns les autres et tout ça. Je suis un vieil enfant qui bricole et grafouille. Je me fatigue un peu plus chaque jour, parfois je bougonne et taciturne en rond. J'ai une sale gueule je sais, mais je ne suis pas bien méchant au fond. J'essaie juste de faire des trucs qui tiennent la route. À ma façon, discrète et déterminée.

3 commentaires:

  1. Troublant et beau à la fois. Tant le texte que l'image. Moins solitaire, mais tout aussi inquiet, je peux faire mienne ta toute dernière formule : " A ma façon, discrète et déterminée ". En revanche, les " Voilà " qui démarrent chacun de tes textes, finissent plutôt les miens. Voilà. Amitiés.
    Olu

    RépondreSupprimer
  2. Lovely image, Kwarkito.
    I feel and understand. Lonely and alone all my young life. Now, years past, I am most comfortable, most safe, living in my quiet world, with only my best friend, Bill.

    RépondreSupprimer
  3. I wish I could better say just how much I enjoy your work...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir