samedi 30 janvier 2016

Cuir


Voilà,
Montée de la grande côte sur la Croix rousse à Lyon, l'odeur du cuir de cette boutique me rappelle l'odeur de l'atelier de celui qui, à cause de ses grandes moustaches et de ses cheveux roux avait été surnommé Vercingetorix à Châteaudouble. À l'époque il y avait plein d'artisans qui exposaient sur tous les marchés de Provence. Cette odeur était très présente sous les remparts d'Avignon pendant le festival. D'ailleurs quand j'ai fait ma fugue à 17 ans j'avais le vague projet d'apprendre à travailler le cuir avec Vercingetorix. Finalement je me suis fait gauler par les flics à Gardanne. Le cuir, comme un parfum d'adolescence. Du mal à réaliser que tant d'années ont passé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire