vendredi 15 mars 2013

Vieille tête

Tête (pastel sec -1991)
Voilà,
ramassé ça dans les vieilles boîtes il y a deux trois nuits. Je le mets en ligne parce que ma fille le trouve bien, et c'est une raison tout à fait suffisante. Ça ne lui fait même pas peur. Alors... Toutes ces têtes quand même autrefois dessinées, ces silhouettes aussi et ces figures, c'est étrange quand j'y pense..... Enfin est ce qu'on peut appeler ça de la pensée ?.. Une remarque juste... Quand je le remarque donc.... Ce besoin qu'il y avait d'expulser, de donner forme à l'inquiétude pour conjurer je ne sais quelle terreur enfouie... Enfin "je ne sais quelle" façon de parler, j'ai tout de même une vague idée sur la question....  Je n'ai pas trié mes lentilles mais j'ai quand même écossé mes petits pois... Et puis "terreur" en voilà bien de l'hyperbole... Faudrait peut-être réduire ses prétentions... Quoiqu'il en soit je faisais ça par hygiène. Le dessin soulage. C'est plus immédiat, ça permet de montrer ce qu'on ne sait nommer. On va pas chercher les adjectifs, se demander s'il y a trop d'adverbes, si là c'est bien le mot juste, s'il ne faudrait pas dire autrement, ou si la concordance des temps est respectée et toutes ces conneries... J'ai jamais essayé de bien dessiner... Je m'en fous que ça soit peut-être hideux... on fait ce qu'on peut hein!.. "On bricole dans l'incurable" disait Cioran.... J'en balancerais quelques autres comme ça, de temps en temps... Oui sans doute.... Je peux même programmer ça plusieurs années à l'avance... Ce que c'est que la technique tout de même...

2 commentaires:

  1. A moi elle fait peur... Conjure, non, rappelle je ne sais quels cauchemars...
    Cette tête là a bien quelques cousines célèbres non moins effrayantes de Munch à Schiele en passant par Soutine. Les filiations imaginaires ne sont ni moins terrifiantes ni moins réelles que les filiations sociales ou biologiques - mais tellement plus généreuses. Magnifique. (J'aime aussi beaucoup les figures au bout du lien du même nom)

    RépondreSupprimer
  2. Déjà, et rien que pour la référence à mon Mimile (Cioran), je mets 5 étoiles !
    Mais tout le texte me parle énormément... car, différemment et à ma manière, j'aurais pu dire pareil...
    Puis le dessin est génial !

    RépondreSupprimer