dimanche 17 mars 2013

Merci


Voilà,
je voudrais juste remercier les lectrices et les lecteurs de ce blog, ceux bien sûr qui me laissent parfois des messages, et avec lesquels il arrive que se tissent des liens, s'échangent des impressions et se nouent parfois des conversations et même des rencontres. Ceux qui de leur côté fabriquent aussi des images ou des textes ou les deux et pour lesquels, il m'arrive parfois, en regardant leurs travaux, d'éprouver une sorte de fraternité obscure, par delà les mers les frontières, les décalages horaires et en dépit du fait qu'il est, pour la plupart d'entre eux, peu probable (quoique pas forcément impossible) que je les rencontre un jour dans le monde réel. Et puis merci aussi à tous ceux qui regardent régulièrement ou de temps à autre, qui manifestent à leur façon, timide ou réservée de l'intérêt ou de la curiosité pour ce qui s'échafaude là, simplement en revenant. Vous savoir là, me fait du bien, ça a quelque chose d'encourageant et de réconfortant, oui on peut dire ça comme ça. Réconfortant. 

10 commentaires:


  1. Quoiiii ?! Il existe un monde réel ?! Oh mon dieu ! Où ?
    Bon, ok, je ne viens pas souvent et j’ai un sens de l’humour pourri… !
    Mais enfin, ceci n’empêchant pas que lorsque j’ai lu : "d'éprouver une sorte de fraternité obscure", je n’ai pu m’empêcher de voir là une allusion à la couleur de mes z'yeux… (c’est mon côté nombriliste obscure).
    Ok, je sors … mais… qui sait… je reviendrai sans doute…. avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi; ces photos, ces mots vers lesquels on revient, bien sûr et claro! (parfois je vois des messages en español, tu le comprends bien sans doute)

    RépondreSupprimer
  3. Comparto totalmente tu idea y también doy gracias a ese tiempo que todos dedicamos a visitar blogs, y lo mas gracioso, intentar entendernos en nuestros diversos idiomas.
    Un saludo, Ángel

    RépondreSupprimer
  4. Je vous remercie pour votre merci et vos commentaires sur mon blog qui toujours chérissent!

    RépondreSupprimer
  5. Merci à vous
    il y a une vraie douceur, une mélancolie parfois aussi dans vos textes et photos, je me sens toujours touchée remuée et le mot fraternité est tout à fait à propos
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Kwarkito, cela fait trop longtemps que nous tenons deux blogs (oh, différents) et que régulièrement l'un a peur que l'autre renonce. Je sais, c'est ma faute. Mais je vous assure que la glace est fragile. J'aime les commentaires précédents. "On" ressent à vos photos et textes une sorte de... enfin un massage de l'âme et même, et même du corps. Je parie que vos autres visiteurs pourraient employer les mêmes mots. Nous nous comprenons devant vous. Merci.

    RépondreSupprimer
  7. Pardon (âme, corps). Quatre lignes et pas le bon mot : le coeur.

    RépondreSupprimer
  8. vulnerability. humanness. the authentic self. and mysterious articulation. we come to know the shadows and ourselves.

    xo
    erin

    RépondreSupprimer
  9. i thought about you today when I was in the grocery staring at rows and rows of yogurt...


    yes I understand that fraternity you talk about and I feel it too whenever i visit you here....

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir