mardi 6 mars 2012

Spectres


Voilà
paysages résiduaires où pareils à des nappes de brume des souvenirs semblent flotter et des lambeaux de rêves aussi et des énigmes. A cette frontière indécise de la mémoire où les mots ne s'attardent guère même les fantômes portent le deuil. Suspectes les ombres, sournoise la lumière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir