mardi 1 novembre 2016

Lire à la plage


Voilà,
la douce lumière d'un paisible après-midi d'automne au bord de l'océan. Les vagues s'échouent avec nonchalance sur le rivage comme elles l'ont toujours fait quand la mer est calme. Quelque chose qui ressemble à la paix, à la sérénité. Bien sûr comme la plupart des images celle-ci est trompeuse. Mais on voudrait tant y croire. L'homme dans sa solitude studieuse est aussi une image du répit qu'on se donne face à la cruauté de l'époque. Autrefois il aurait eu un livre entre les mains. Aujourd'hui une liseuse kindle. Et moi je note ces quelques lignes, non au crayon sur un carnet, mais sur un smartphone avec lequel j'ai aussi pris la photo. 
Bientôt le soleil va disparaître de l'horizon. L'air déjà fraîchit. Une petite fille bâtit des châteaux de sable au bord de l'eau. Pendant quelques heures, l'inquiétude s'est tenue à distance, et c'est très bien. Considérer tant que c'est encore possible chaque jour comme une opportunité d'étonnements peut-être vouée à demeurer sans lendemain, tel est désormais mon programme. À la fois modeste et ambitieux, en ces temps de déroute et de chaos,  il en vaut toutefois bien d'autres.

2 commentaires:

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir