dimanche 13 novembre 2016

Ombres dans la Nuit


Voilà,
comment ne pas se rappeler cet effroi qui nous a saisi l'année dernière à la même date, cette stupéfaction cette incrédulité devant la violence aveugle qui frappait la ville. A l'époque après les tueries nombre de gens écrivaient sur les réseaux sociaux que désormais il faudrait beaucoup s'aimer et s'embrasser et prendre soin les uns des autres. Foutaises. Les dirigeants de ce pays sont de plus en plus cons, et ce qui s'annonce pour les mois à venir ne laisse rien augurer de bon puisque ceux qui briguent leur succession, certes d'un genre différents, ne valent guère mieux, ne nous laissant d'autre choix que la sottise et la stupidité, avec à chaque fois une bonne dose d'arrogance. La bêtise, l'ignorance, la vulgarité s'affichent de plus en plus en plus impunément sur les murs, dans les journaux, à la télévision, dans les discours sans que cela ne choque plus grand monde. De ce point de vue, le précédent américain devrait nous inciter à la vigilance, mais non au contraire les langues se délient. Quant à la générosité elle ne paraît guère en vogue ces derniers temps. Liberté, Egalité, Fraternité la devise de cette république semble aussi obsolète qu'un vieux moulin à café ou que nos centrales nucléaires. 

3 commentaires:

  1. I was hoping that we, here in the US, would see some signs of rationality by now. No luck whatsoever. Sad anniversary there. I need some smiles.

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce que le monde va vraiment plus mal ? Les siècles passés nous répondent que non.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2053 explosions nucléaires depuis 1945 Tchernobyl et fukushima, oui c'est sûr, tout va mieux.

      Supprimer