samedi 2 mai 2015

Our Soul


Voilà,
ce bout de mur ce jour là m'a ému. Je crois que, lorsque je l'ai aperçu, j'étais en train d'essayer d'imaginer cette station balnéaire durant la saison estivale. Je n'avais qu'une idée vague de cette localité dont j'e n'avais vu que quelques photos auparavant. Et peut-être à cause du temps, j'éprouvais cette tendre mélancolie que sous ces latitudes on nomme saudade. Me submergeaient des sensations semblables à celles qui avaient pu me traverser enfant lorsque j'habitais dans les Landes au bord de l'Atlantique. C'était une sorte d'irrépressible nostalgie pour des terres lointaines et inconnues mêlée à une timide tristesse de n'être pas un autre ou bien le même dans un autre temps. Je regrettais de me trouver ainsi réduit à ce lieu et à cet instant et de ne pouvoir d'un coup embrasser de plus vastes espaces à la manière du vent, cet infatigable voyageur....

4 commentaires:

  1. https://youtu.be/wXLUbWZnYvM

    Un abrazo

    RépondreSupprimer
  2. An interesting thought from the original artist. And an interesting reaction from you. As always, a pleasure drop by.

    RépondreSupprimer
  3. c'est ainsi que commencent les rêves

    RépondreSupprimer
  4. hello again, happy to visit here again :)) yes i like these thoughts--i like the questions....

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir