samedi 19 janvier 2013

Exorcisme

Voilà,
s'inventer des apparitions, agencer d'improbables espaces, reconfigurer les traces d'un rêve dissipé et pour un instant du moins, annuler cette réalité-là, conjurer la sinistre, pitoyable et pathétique vision que sournoisement ce jour gris aura - de façon durable c'est certain - imprimé dans la mémoire : le visage si peu ressemblant à ce qu'il était, transformé en une obscène caricature. Puis il y eut le couvercle. Les écrous. Le sceau. Et à la fin les témoins assemblés, applaudissant soudain l'artiste pour sa dernière sortie.

3 commentaires:

  1. L'apparition a-t-elle un pouvoir cathartique?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est comme un charme posé sur une blessure. Elle soulage et neutralise. Elle transforme aussi et lave le regard . Du moins c'est ce que je m'efforce de croire.

      Supprimer
  2. Ah, ça, exorciser la mémoire est toujours un mystère...sournois.
    J'aime beaucoup ton montage où la lumière allège, disons, la vision.

    RépondreSupprimer