lundi 17 décembre 2012

Impromptu ce soir

L'escalier du Centre Culturel Tchèque à Paris
Voilà
sortie impromptue ce soir. Peut-être parce que je lui ai envoyé ce lien il y a trois jours, Pascal me propose d'assister au centre culturel Tchèque rue Bonaparte à la projection d'un film de 1967 : "La fin de l'agent W4C par l'intermédiaire du chien de Monsieur Foustka" réalisé par Vaclav Vorlicek. Le film est excellent, loufoque, d'une insolence désinvolte et d'un humour souvent absurde. On sent aussi toute cette effervescence du printemps tchèque, celui du "socialisme à visage humain" que l'on croyait alors possible à l'ombre de l'URSS. J'en ai aussi profité pour m'attarder à la très intéressante exposition "Industria" de Vaclav Jiracek dans ces mêmes murs. Puis je suis aller musarder dans le quartier pour y faire quelques photos

 

Malgré la bonne humeur que j'ai éprouvée tout au long du film, je me suis retrouvé assez mélancolique une fois dehors. Je crois que j'ai de plus en plus de mal avec les illuminations, avec Noël, tout ça... Sans doute ai-je de plus en plus de mal avec moi aussi, mais ça c'est une autre histoire. Ces deux-là, prises à quelques secondes et à quelques mètres d'intervalle, m'ont semblé faire la paire. L'une devant l'église St Germain-des-prés, l'autre dans une des vitrines de la nouvelle librairie La Hune ....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir