vendredi 7 décembre 2012

Perplexités

D'après un dessin de Franz Kafka
Voilà
cette phrase dans "La promenade"de Robert Walser
( que d'ailleurs Kafka aimait beaucoup puisqu'il s'est dit marqué et fasciné par lui)
"Si je suis entièrement dénué de richesses, 
je suis en revanche abondamment pourvu en toute espèce de dénuements"
je crois que je peux désormais la faire mienne
bien qu'elle me plonge dans des abîmes de perplexité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir