mardi 11 septembre 2012

Géométrie encore

Cité de la musique Juin 2012
Voilà,
on rapporte que l'adage "Nul n'entre ici s'il n'est géomètre", aurait été gravé sur le fronton de l'Académie fondée à Athènes par Platon. Pour ce dernier la géométrie pas plus que les autres sciences mathématiques, n'était une fin en soi, mais seulement un préalable destiné à tester et développer la capacité d'abstraction de l'étudiant, c'est-à-dire son aptitude à dépasser le stade des sensations qui nous maintiennent dans l'ordre du visible et du monde matériel pour s'élever jusqu'au pur Intelligible. Et la géométrie, comme le montre l'expérience avec l'esclave dans le Ménon, peut aussi nous faire appréhender des "vérités" que l'on peut dire "transcendantes" puisqu'elles ne sont pas le produit de notre pensée, mais s'imposent à quiconque est doué de réflexion. Ainsi la géométrie nous inciterait-elle à réfléchir sur le fait que de telles vérités transcendantes peuvent aussi - que nous ayons ou pas le moyen de les démontrer - se révéler dans bien d'autres domaines. Pour ma part, je n'ai guère de don pour la géométrie, mais je sais "dans l'ordre du visible" la reconnaître. Qu'elle vienne ainsi à moi, je l'accepte sans déplaisir, mais avec avec une certaine suspicion, toutefois. La beauté et la rigueur de ces lignes rendent suspecte la moindre présence et déplacée toute forme d'humanité.

2 commentaires:

  1. cette photo est belle. Je ne sais pas si elle me réconcilie avec la géométrie (qui m'angoisserait plutôt). pour moi, cette photo met l'accent sur l'être humain perdu dans le décor... elle m'évoque la solitude.

    RépondreSupprimer
  2. a great 'geometric' photo....i think that thinking in "truths" through what is visible and provable can also help a person become more emotionally intelligent perhaps....

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir