mardi 28 février 2012

Une petite estampe

Yves Faucheur
Voilà 
il y avait chez Philippe et Dominique cette petite estampe (une lithogravure je crois) d'Yves Faucheur, autrefois décorateur de la compagnie Jacques Fabbri que Philippe avait administrée. Un jour, dans une brocante j'en ai retrouvé un exemplaire que j'ai aussitôt acheté. Je me souviens qu'elle était posée sur une petite table à l'entrée du grand salon de la rue de Vaugirard, à côté d'une de ses toiles : un portrait à l'huile dans le genre naïf de Philippe coiffé d'un chapeau de paille, et vêtu d'une marinière. Etrange tout ce que ce petit tableau abstrait, charrie à présent de sensations de souvenirs et d'images lointaines : le café qu'on buvait dans des mazagran. - je ne savais même pas que ça existait avant de les connaître - les déjeuners du dimanche dans la grande cuisine ensoleillée mitonnés par Philippe avec humour et passion et qui avaient toujours un goût de fête, les repas de midi que préparait Dom pendant la semaine, et où se retrouvaient ses filles de retour du Lycée et leurs copains leurs copines, et bien sûr j'en étais. Je me rappelle aussi la grande table face à la bibliothèque où j'aimais bien consulter l'encyclopédia universalis, les livres d'art, feuilleter les romans inconnus, les vieux programmes de théâtre... La maison du bonheur, c'était la maison du bonheur....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir