vendredi 1 avril 2011

La boulangerie de Souzay


Voilà
mon grand père me donnait l’argent j’allais chercher le pain et avec la monnaie je m’achetais des guimauves aux couleurs pastel en forme de serpent (c'est là que j'ai découvert les guimauves). C’est aussi dans cette boulangerie que, quelques années plus tard - j'étais presque adolescent -  je me suis acheté une tirelire rouge en métal, pleine de friandises, ayant l'aspect d’un coffre de pirate, et que je possède encore. C'est ma fille qui à présent y met ses petites pièces .... 

3 commentaires:

  1. Profite!!!! Car l'âge où les petites pièces suffisent, ne dure pas longtemps!!!

    RépondreSupprimer
  2. ce texte me touche beaucoup, l'enfance qui reste...comme une tirelire...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir