jeudi 17 décembre 2015

Dormir pour oublier (20)

 

Voilà,
ce matin redescendant la rue St-Denis vers les Halles, j'aperçois l'impasse St-Denis que je n'avais jamais auparavant remarquée. Il me semble apercevoir une peinture murale au fond et je décide d'aller y voir de plus près, car je n'en perçois pas bien le motif.


Ce n'est qu'à quelques mètres que je distingue la masse informe au pied du dessin. Un corps sans doute emmitouflé, dissimulé sous les couvertures. Quelqu'un que je suppose en train de dormir, mais qui pourrait aussi bien être mort. Il fait un temps excessivement doux sur Paris pour la saison. 13° centigrades à midi.

4 commentaires:

  1. Quelle aubaine pour ne pas être seul ! Remercierons-nous l'artiste?

    RépondreSupprimer
  2. The juxtaposition of the mural with the sleeping figure is amazing... Someone in that condition is never a reason to feel good, but that picture is wonderful.

    RépondreSupprimer
  3. Endormi ou mort?
    Cette situation me plonge toujours dans un profond et déchirant dilemme; que faire? Le/la secouer? Donner l'alerte? Lui proposer un lit?
    Ta 2º photo est extraordinaire.
    Bonne journée, un besito.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui moi non plus je ne dérange plus. Je me souviens autrefois de quelques maraudes pour soutenir les gens à la rue qui nous insultaient parce qu'on les réveillait alors qu'on voulait juste s'assurer qu'ils n'étaient pas morts et qui refusaient les abris. Des heures à parlementer pour qu'ils aceptent un bol de soupe...

      Supprimer