mercredi 16 décembre 2015

Angle de la rue Riquet


Voilà
à l'angle de la rue Riquet et de la rue d'Aubervilliers existe une peinture en trompe-l'œil tout à fait réussie. Jamais je ne l'avais remarquée avant ce jour où je suis allé visiter une exposition d'art contemporain non loin, au Centquatre. C'était le 12 Novembre, la veille du massacre du Bataclan. Je me rappelle que le soir, invité par une amie de longue date que je n'avais pas vue depuis longtemps, j'ai ensuite, au même endroit, assisté à un spectacle de danse intitulé "Les sept planches de la ruse" conçu et chorégraphié par Aurélien Bory. 

2 commentaires:

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir