mardi 9 avril 2013

Une femme qui peint

Rue Edouard Jacques Paris XIV

Voilà,
il y avait eu un soir d'hiver je crois, la silhouette de cette femme peignant dans son atelier, et cette apparition m'avait ému et surtout ces longs moments où, face à son chevalet, elle demeurait immobile avant de rajouter une touche, un trait peut-être, j'en étais réduit aux suppositions. Restaurait-elle un tableau ? Réalisait-elle une toile ? Je devinais à travers l'écran opaque de cette vitrine, la concentration, le questionnement, la recherche d'une solution satisfaisante afin de répondre à une secrète exigence qu'elle était seule à même de se formuler et qui n'aurait eu pour un autre qu'un caractère anodin, celui du détail sans grande importance. Mais tout ce moment se ramassait en ce détail. Le monde entier pour elle tenait au mystère de cette chose dense et ténue que constitue une idée sur le point d'accéder à sa forme et qui, se faisant attendre, pouvait aussi bien retourner au néant dont péniblement elle tentait de s'extraire.

6 commentaires:

  1. très belle image ! Merci de ton passage :)

    RépondreSupprimer
  2. Buena foto y buen texto, siempre tan intimista, onírico…
    Un saludo, Ángel

    RépondreSupprimer
  3. Entre l'opaque et le précis, la vague silhouette et le détail...ta photo est magnifique et j'aime beaucoup ton texte entre observations et réflexions / déductions.
    Merci, belle journée!

    RépondreSupprimer
  4. Délicatesse... tout en contraste avec le premier plan. Un "soir d'hiver" magique !

    RépondreSupprimer
  5. I love this kind of picture Kwarkito, it leaves the observer to imagine their own story.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup cette apparition sur ce chantier. Comme un écran de cinema en plein air dans un endroit improbable.
    Ailleurs c'est juste là, on est là et on est ailleurs, dans la rue dans le froid et dans un rêve en même temps et tous nos moi nos nous et les autres coexistent c'est bien ça ? Continue à cultiver tous tes toi ...
    La femme, elle, on dirait qu'elle s'apprête à raconter une histoire...

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir