lundi 13 janvier 2020

Trois Motifs sombres





Voilà,
de quarts d'heure en quarts d'heure passés à des occupations ineptes et dénuées d'intérêt, on repousse l'idée de la mort, qui est cependant bien là au travail. Bien sûr ce n'est pas l'apaisement qu'on va chercher dans la contemplation de l'éphémère, du fugace, de l'à-peine-visible, de ce qui a priori ne mérite pas de retenir l'attention, tout au plus un répit. Enfant on pouvait s'émerveiller du frémissement d'une feuille, car ce frémissement-là semblait receler tout le mystère su monde. La caresse du vent sur la joue était une énigme, le mouvement des nuages toujours changeants un enchantement sans cesse recommencé.
Pour ma part je m'étonne encore des ombres, celles des chantiers, par nature transitoires, qui jamais ne se représenteront comme telles. Au fond ne suis pas déjà un peu comme elles ?



9 commentaires:

  1. The shadowy photos seem to echo not only your deep thoughts, but also the winter landscapes that are often studies in grey.

    best... mae at maefood.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  2. I have that Ives piece by the Oregon Symphony Which is good-- it doesn't seem to want to play tonight. The shadows are intriguing.

    RépondreSupprimer
  3. The very nature of shadows is mysterious Kwarkito, what might be there unseen, waiting ✨

    RépondreSupprimer
  4. J'aime ces motifs qu'il faut regarder longtemps pour se rendre compte de ce qu'il y a...à voir ou pas.

    RépondreSupprimer
  5. Abstractas y originales imágenes.

    Besos.

    RépondreSupprimer
  6. ce sont des images qu'il faut tenter de détailler en y revenant souvent. la nuit, l'obscurité, les ombres nous enrichissent peut-être plus que la lumière. le récit de la genèse nous aurait-il induit en erreur ?

    RépondreSupprimer
  7. Shadows calling to our imagination.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir

Publications les plus consultėes cette année