samedi 17 mars 2018

La Tranche


Voilà,
c'est la viande, la tranche de viande, je ne parviens pas à détourner mon regard, elle est là en train de cuire, dans la poêle la tranche, une belle entrecôte bien rouge et moi penché au-dessus, me demandant comment je peux l'assaisonner, j'ai ce mélange oui subtil mélange d'ailleurs, Sechouan Estragon Baies roses Niora Sumac Herbes de Provence Piment doux Moutarde jaune Boutons de rose Saté, mais non impossible de m'extraire de la vision de cette tranche, des visages des paysages émergent de la viande, de sa matière exsudant son jus sanglant je vois palais crânes os cavernes dents spectres succubes vers blancs, elle me suggère la tranche dans son grésillement, l'enfer de ma viande de ma propre viande, sa lente et irrémédiable décomposition mais aussi les chairs putréfiées des felouzes exposés au bord des routes dont on avait coupé les oreilles, souvenir remontant des abîmes, dents cassées tripes à l'air œil crevé, des bougnoules qu'il disait c'est eux ou nous sinon il te font le sourire kabyle ces raclures, ils habitent mon corps tous ces morts, mes yeux mes boyaux mon cerveau, c'est sûr je vais me mettre aux légumes rien qu'aux légumes aux graines et au céréales riz boulgour quinoa, dehors j'ai vu tout à l'heure le forsythia en fleurs

4 commentaires:

  1. Remarkable! Before I ran your words through deepL, your image seemed full of sinew, muscle encapsulated in bronze... No quinoa though.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, vive les légumes ! Mais que je l'aime le tartare !

    RépondreSupprimer
  3. te voilà prêt à lâcher la viande ? manger du cadavre tout de même
    c'est pas cool !
    les bourgeons éclatent et ça c est la vie couleur nature !

    RépondreSupprimer
  4. I think you just talked yourself out of dinner Kwarkito 😀 incroyable image, dark and suggestive.. it would have put me off eating meat too 😀😀

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir