lundi 5 mars 2018

Eloge de la Banalité


Voilà
il m'arrive parfois d'être touché par la laideur d'un site, la banalité d'une perspective, par ce que la réalité a de plus fade voire de plus trivial, ému par ce qui ordinairement ne retient pas l'attention. Peut-être est ce un état où l'on s'approche de la vraie vie. Où l'on quitte l'insécurité où l'on trouve l'intensité au gré du hasard et au cœur de l'ordinaire. L'image vient, on ne savait pas qu'elle serait là, et il se peut que la journée tout entière tienne dans ce cadre. Dans cette fraction de seconde, je ne suis plus en danger, et je ne suis plus captif des mots qui souvent déforment et trahissent. Je crois me souvenir que c'est rue du Louvre, mais je n'en suis pas vraiment certain, que cette enfilade de murs aveugles m'a intrigué.

5 commentaires:

  1. i like this photo, i can feel what you said...i also like blank walls...

    RépondreSupprimer
  2. Vos photos sont le résultat d'un coup d'œil
    instruit, formé à la recherche de spécificités
    les images qui font partie de cette autre image ainsi que
    que vos textes, d'une superbe qualité.
    Dans la photographie urbaine, toujours en pleine effervescence,
    vorace, expansif, phagocytaire de nouveaux territoires, le
    entre l'ancien et le nouveau, entre tradition et tradition.
    modernité. crée des façons de regarder, même de
    à photographier avec mes yeux seulement.
    Le traducteur que vous avez recommandé, super!!,
    je vous remercie beaucoup.
    Salutations.

    RépondreSupprimer
  3. "De la vraie vie", oui c'est cela.

    RépondreSupprimer
  4. Nice contrasts. I like the curve of that middle structure.

    RépondreSupprimer
  5. On first view it's a street, on second it's an awesome graphic and food for my "mind cinema"!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir