vendredi 26 février 2016

Bus Stop


Voilà,
comme ça bêtement se termine comme ça soir pluvieux / par terre pas vraiment mal non mais / l'instant se déploie / lentement se déploie comme éventail / comme éventail géant / comme la queue d'un paon / bientôt n'aura plus sa place / dans ce paysage / ni celui-là ni aucun autre / plus sa place / en vain cherche en vain à recomposer le visage / cette femme / son absence son silence si pesants depuis tant de temps / que font-ils donc les gens que font-ils alentour / ombres à présent / billets d'avions réservés et voilà / expire maintenant expire avant son passeport / joue humide sur bitume soir pluvieux c'est encore la vie / en profiter faut en profiter / mieux qu'une chambre d'hôpital après tout / dernières secondes c'est sûr / ah merde promesse au petit garçon promesse de promenade à bicyclette dimanche prochain / le mot en tête bicyclette / mais à quoi ça peut bien ressembler déjà bicyclette bicyclette / le sol tremble bientôt saura enfin / comme un lavabo qui se vide disait le personnage dans ce film / vraiment ça oui c'est vraiment ça et toutes ces voix affolées au dessus / nul besoin pour moi de faire la koré autour du mont Kalash / pourquoi cette phrase pourquoi / et le mot proférer qui revient  / détestait ce mot / toujours l'a détesté / ne la verra plus cette / femme / j'ai trop envie avait-elle dit / l'avait embrassé / pluvieux / mais pas lui jamais plus vieux / partir fâché partir en froid grelottant maintenant / c'est peut-être ramadan mais qu'est ce que j'ai envie de faire l'amour / se souvient de cet homme qui avait dit ça dans la rue / était attablé à une terrasse avec quelqu'un dont il cherchait à deviner les intentions / c'était un été maussade / se souvient de ça / gaîté c'est écrit / devient flou puis plus rien.

3 commentaires: