samedi 13 juin 2015

Dans les plis du rideau


Voilà,
Ce qui s'arrachait de ses nuits le surprenait parfois. S'il s'attardait au matin sur les plis du rideau il y reconnaissait avec effroi les figures que formait son désir. Difficile de chasser de son esprit ces visions obsédantes qui semblaient congédier à jamais ce qui demeurait d'enfance en lui. Et cela le tourmentait.

2 commentaires:

  1. les tourments dans les plis du rideau ! ouvrir la fenêtre et le vent
    fera bouger tout ça

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir