lundi 10 février 2014

Le lieu d'une hésitation

Trois-Rivières, Guadeloupe 2010
Voilà,
j'ai longtemps attendu à cet endroit en me demandant quelle option je devais choisir. Je m'étais fixé un objectif que je ne pouvais atteindre. J'avais raté un bateau. Il me semble bien aussi avoir éprouvé là une certaine lassitude à n'être qu'un marcheur solitaire, à éprouver exactement les mêmes sensations qu'à 18 ans et sans doute alors ai-je pensé que je n'avais pas beaucoup avancé dans l'existence. Envisagé peut-être aussi de visiter un musée et y avoir renoncé. Fini par me consoler en enregistrant ce contraste entre le dessin géométrique sur l'asphalte et la sauvagerie de la nature. Ma situation était absurde, (peu probable que quelqu'un passe à cette heure là) mais mon corps éprouvait depuis quelques jour des sensations nouvelles sous ce climat et devant tant de beautés offertes aux sens. Seulement je n'avais personne avec qui partager. A cause du sentiment de solitude j'ai pensé à Cary Grant dans "North by Northwest" lorsqu'il attend son car. Mais le paysage valait mieux qu'un champ de maïs. Face à moi, la montagne. Dans mon dos, la mer et les îlots de l'archipel des Saintes.

4 commentaires:

  1. Immobilité, immutabilité. Oui...
    Je ne sais pas si ça se partage bien, cette splendeur de la solitude et de la permanence de notre être, immuablement spectateur immobile du monde, et malgré le désir qu'on en ait.
    Peut-être mieux maintenant.
    Oui, là, maintenant que je vous lis, je suis là-bas, avec vous, peut-être plus qu'il n'eût jamais été possible alors. Terrible condition, mais peut-être à admettre, que nous autres humains ne sommes jamais tant au monde que par le verbe, et aux autres par le récit.
    Certes j'ai été là-bas, happée par la chaleur du petit matin, par tout ce que vous dites. Ceci permettant sans doute cela. Comme si nous devions éprouver " à part " pour vivre une pleine intersubjectivité dans le discours... Ou alors à admettre que etc.

    RépondreSupprimer
  2. The scenery does sound wonderful Kwarkito, but je suis désolé that you are feeling lonely, take care..

    RépondreSupprimer
  3. Great picture. It looks very mysterious and enchanting at the same time.

    RépondreSupprimer