dimanche 22 décembre 2013

Manifesto


Voilà,
attendre de voir sans jamais savoir s'il y a vraiment quelque chose à apercevoir. Traquer dans le présent un futur antérieur. Je ne photographie pas vraiment les choses. Souvent le désir de celles-ci, et quelquefois la peur que j'en ai. Il arrive aussi qu'à travers certaines images je puisse me percevoir, me reconnaître comme autre, comme inconnu, comme étranger. Car si le monde est fait de ce que l'on perçoit, il est encore plus constitué de ce qui nous échappe.

3 commentaires:

  1. Peut-être est-ce pour ne pas me voir que je préfère photographier les choses, leur miroir me semble tellement plus lisse que celui des gens ...
    Je ne sais pas si les fêtes représentent une valeur réelle pour toi ou juste une convention comme pour moi. Quoi qu'il en soit, passe de bons moments d'accalmie !

    RépondreSupprimer
  2. cette image me plait beaucoup ! j'aurais aussi aimé la faire....

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir