jeudi 13 janvier 2011

Ispe

                

Voilà
il y a des endroits comme ça où l'on se souvient n'avoir fait qu'un avec le monde. Il y eut une période dans ma vie, où la petite baie d'Ispe sur le commune de Biscarrosse au bord du lac de Sanguinet représentait un modèle d'équilibre, de paix et d'harmonie, l'équivalent de la note bleue pour les musiciens. Lorsque j'y suis revenu, bien des années plus tard, j'ai retrouvé ce même sentiment de plénitude et de sérénité, d'abandon à la douceur des choses. Et c'était bon de partager le simple bonheur d'être là avec un être aimé. Le grand bâtiment au fond était un hôtel restaurant qui s'appelait "la caravelle" je crois. Peut-être y suis-je allé  prendre une fois, avec mes parents qui ne sortaient guère ou des amis de mes parents, un apéritif. Cet hôtel représentait alors pour moi, le comble du luxe. Hors saison, il m'apparaissait comme un lieu de villégiature propice à la réflexion. Je n'y suis jamais allé. Parfois, je me dis que c'est là que j'aimerais que soient dispersées mes cendres. Dans ce paradis de l'enfance. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir