dimanche 18 avril 2021

Loterie

 

Voilà,
"les affaires comme l'industrie allaient de plus en plus mal, les entreprises étaient acculées à la faillite, beaucoup de magasins fermaient à jamais leurs porte et trouver un emploi, même sous-payé, devenait de plus en plus problématique. 
C'est alors que le gouvernement fit un coup double en lançant à grand tapage une loterie nationale dotée quotidiennement d'un même prix pour dix gagnants seulement : un emploi stable de fonctionnaires dans un des innombrables bureaux de chômage, ceux-là mêmes qui proliféraient un peu partout, à une cadence accélérée." (Jacques Sternberg) 


Cette boutique, rue de Seine qui devrait ouvrir courant 2020, ne verra sans doute jamais le jour. N'en reste que la peinture murale sur la palissade qui en protégeait la devanture durant les travaux (Linked with Monday Murals)

7 commentaires:

  1. Nicer than my find, but sadly the same subject...

    RépondreSupprimer
  2. I think most people simply pretend there is no problem--- and if there is, it will go away. I like the mural a lot, by the way.

    RépondreSupprimer
  3. so many dreams destroyed! I feel so sorry for the young people whose lives have been so interrupted, but also for the optimistic business founders like these.

    best... mae at maefood.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  4. The fate of many stores these days and all is a mural so beautiful. It does not help.

    RépondreSupprimer
  5. Very sad about all the businesses that closed down and dreams that were destroyed.
    Nice mural, thanks for contributing to Monday Murals Kwarkito.

    RépondreSupprimer
  6. ...lotteries are for suckers!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires a été activée. Les commentaires ne seront publiés qu'après approbation de l'auteur de ce blog.

Publications les plus consultėes cette année