vendredi 6 octobre 2017

Romans


Voilà,
désormais il ne parvient plus à finir les romans qu'il lit. Chacun d'entre eux lui semble correspondre à une sorte d'existence en soi. La simple sensation d'en approcher du dénouement l'embarrasse le désole et l'inquiète à la fois. Peut-être qu'à présent, toute idée de séparation ou d'abandon lui est devenue insupportable. Jeune homme Corentin Ribier avait lui aussi entrepris d'en écrire un. Mais, craignant que sa vie ne s'achevât en même temps que l'histoire qu'il s'était appliqué de raconter, il avait fini par renoncer, et d'un geste théâtral jeté son manuscrit au feu. C'était dans la grande maison de granit rose faisant face à la plage et qui a toujours été si difficile à chauffer. D'ailleurs dans l'âtre on a depuis peu disposé un appareil électrique au design élégant comme le dit la notice, pratique pour augmenter notablement la température intérieure. Une simulation de flamme LED, ajustable par un bouton avec un effet de bois de chauffage crée l'ambiance d'une véritable cheminée dans tous types de pièces. Un thermostat contrôle la température intérieure de l'appareil et prolonge, toujours selon la notice, la durée de vie. Aujourd'hui, marchant le long de la grève il trouve que cette angoisse de mort constituait là une bien médiocre excuse à sa paresse. (Linked with the weekend in black and white)

8 commentaires:

  1. pas mal cette simple description au rythme d'un roman policier.j'aime bien, ç'est stimulant. bien à vous. Thierry Cham.

    RépondreSupprimer
  2. A fine summer scene - but the sky looks a bit uncertain.

    RépondreSupprimer
  3. Interesting beach photo and a lonely jogger. Very nice.

    RépondreSupprimer
  4. i like the scene very much, and i like it in black and white too, a mix of melancholy and nostalgia...

    RépondreSupprimer
  5. L'abandon du livre, et la plage de ta photo qui donne également cette impression d'abandon.
    Joli!
    Bon week-end Kwarkito.

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir