mercredi 11 octobre 2017

Les vieux Camarades (portrait de groupe)


Voilà,
quand je m'ennuyais – pendant des lectures, des réunions, des débats, des conversations téléphoniques, des cours, des discussions dramaturgiques – la main cherchait à pallier le désœuvrement, et c'est alors qu'ils débarquaient, les vieux copains. Ni jamais vraiment les mêmes ni tout à fait autres, ils passaient me dire bonjour. Je crois que je les ai connus sur les bancs de la fac. Souvent, il m'est arrivé de m'agacer de leurs visites. Toujours un peu parasites plutôt très négligés, la plupart du temps ils rappliquaient à poil, ou dans des accoutrements stupides – ils adoraient les chapeaux chinois allez savoir pourquoi –. Mais je ne pouvais pas les empêcher. Aujourd'hui encore ils m'occupent d'une certaine façon, sans que je ne sache si c'est pour me distraire ou me coloniser. Plus rares ou plus discrets ces derniers temps, certes, mais pas moins sournois pour autant, ils préférent s'attarder en coulisses. Est-ce à cause de cette course contre la montre qui paraît s'engager ?  On le voit bien ce ne sont pas de grands sportifs. Ils n'aiment rien tant que bader. M'en suis-je lassé ? Ou eux de moi ? Tant qui se détournent ces derniers temps, me trouvant trop sombre sans doute, ou plus très utile. Je fais néanmoins tout mon possible pour donner le change. Je rassemble ce qu'il me reste de forces essayant d'en faire bon usage. Bien sûr, je ne pisse plus très dru à présent et j'ai les articulations douloureuses, je peine en côte, mais sur le plat j'ai encore un bon coup de pédale.

6 commentaires:

  1. c est toi qui les a dessinés ? j'aime bien les esquisses et ce coup de crayon vif et spontané !
    si tu en as d autres je veux bien les voir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ça me fait plaisir. Tout ce qui est sous le libellé "mes clandestins" comporte des esquisses du même genre

      Supprimer
  2. i like your sketches very much, they're full of character :))

    RépondreSupprimer
  3. Laisse-les revenir te coloniser, ils sont si typés, parlants!!!
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Et dire qu'au lieu de lire "bader", j'ai lu "bander", va savoir pourquoi !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un petit message ça fait toujours plaisir